En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Semaine d'intégration des BTS 1ère année

Par admin jean-zay-thiers, publié le vendredi 25 septembre 2020 21:42 - Mis à jour le vendredi 25 septembre 2020 21:42
integrationBTS2020.jpeg
La quarantaine d’élèves en première année de BTS au lycée ont participé à une semaine d’intégration. Écriture de CV, lettre de motivation ou entretien avec un recruteur…, ils ont été dans le « grand bain » tout de suite.

« On nous a expliqué comment est lu un CV. En diagonale, très vite. Donc il faut être efficace sans fioriture. » Delvina est en classe de première de BTS Euro plastiques et composites au lycée Jean ZAY et a participé, à la suite de sa rentrée dans l’établissement, à une semaine d’intégration avec tous les autres élèves en première année de BTS dont ceux en Conception de produits industriels et ceux en Conception et réalisation de systèmes automatisés. Une quarantaine d’étudiants au total, bac pro, techno ou général en poche...

L'emploi mais aussi créer de la cohésion

Depuis quatre ans, chaque promotion d’une quarantaine d’étudiants a droit à cette semaine qui leur met le pied à l’étrier vers l’emploi, d’entrée de jeu. « Les élèves participent à des ateliers d’écriture d’un CV, d’une lettre de motivation et d’entretien. Mais pas seulement… », présente brièvement Jean-Marc Piqué-Rosique, proviseur du lycée.

Visite de la Cité du design

« Mardi, ils ont aussi visité la Cité du design à Saint-Étienne, complète Valérie Auget professeure documentaliste. Cela leur apporte un temps plus culturel et pédagogique autour du design. »

"Ils seront plus tard confrontés à l’étude de la forme, que ce soit en robotique ou en injection plastique. "

Un autre temps de détente a été prévu le mercredi. « Là, il s’agissait de créer de la cohésion entre eux, qu’ils fassent connaissance. Entre internes, les interactions se font d’elles-mêmes mais pour les autres, c’est peut-être moins évident d’où cette journée au Vernet-la-Varenne », reprend Jean-Marc Piqué-Rosique.

Michelin, Manpower, Polynove, Brüggen…

Les deux derniers jours se sont concentrés sur le volet professionnel de cette semaine. Des recruteurs en activité ou retraités étaient présents lundi, jeudi et vendredi, rajoute David Bonnet, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques du lycée. Ils étaient issus d’entreprises comme Michelin, Manpower, Polynove, Brüggen… Les étudiants ont passé des entretiens, comme s’il s’agissait de vrais entretiens d’embauche.

Qu'ont-ils retenu ?

Que retiennent ces étudiants de tout cela?? « J’ai déjà fait des jobs d’été mais je ne m’étais jamais préparé comme cela pour les décrocher. Là, j’ai appris notamment qu’il fallait d’abord savoir qui on est, ne pas montrer son stress, formuler des phrases dans un langage correct », présente Alexis. 

Tester leurs réactions

Lors de ces entretiens, « il faut aussi s’attendre parfois à des questions surprenantes comme par exemple : comment faites-vous pour traverser ce mur?? Là, il s’agit de tester nos réactions face à une difficulté. » Il a été dit à Mathéo d’être un peu moins timide. Il va le travailler. « C’est nouveau pour moi. Ce n’est pas très facile. »